AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
suite à une surpopulation féminine, merci de privilégier les personnages masculins.

Partagez | 
 

 L² _ We did not know it would be time to do it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
≈ messages : 72
≈ points : 133
≈ date d'inscription : 03/12/2015
≈ crédit : Hepburns
≈ métier : ancienne ambulancière qui change de voie aprés un an de repos forcée pour cause de cécité et de grossesse
≈ côté coeur : Ce dernier bat comme tout coeur et ne vit que pour Madison , Jersey et Thalie.

MessageSujet: L² _ We did not know it would be time to do it   Ven 11 Déc - 15:07


Lenny & Linzy  

We did not know it would be time to do it  
Hier Madison et Jersey venaient de fêter leur sept mois. J’avais passé la soirée avec eux et Thalie à profiter de notre petite vie de famille sans Lenny. Cet homme dont je ne connaissais définitivement pas grand-chose et pourtant je vivais avec. Après tout, mon  cousin l’avait choisi pour m’accompagner durant un an pour m’aider à me faire à l’idée d’avoir deux enfants et à  reprendre mes études. Il était vrai que je ne m’attendais strictement pas à devoir accoucher de deux enfants. Je n’attendais que Madison et encore le chemin pour accepter ma grossesse avait été semé d’embûche et la cécité dont j’avais hérité après l’accident n’était pas l’une des causes de ce  mal être.  C’était mon passé qui était le point difficile de ma vie, comment imaginer que mon père était un tueur en série qui était tout autant la voix de la sagesse pour un nombre incalculable de paroissien ? Aucune idée. Enfant, j’avais eu peur de lit que quelques fois durant la nuit quand il rentrait tard, mais jamais en sa présence dans la maison. Rien que d’y penser cela me donnait quelques frissons. Ma journée c’était déroulée sans trop de pause, j’avais été faire des courses avec Lenny sans trop parler avec lui, autant dire que j’avais encore un peu de mal avec le fait qu’il soit chez moi et qu’il connaisse presque tout de mon univers , alors que pour moi il n’était qu’un individu inconnu dans mon esprit. Je ne connaissais pas grand-chose de lui, mais sans qu’il me faudrait tenter de creuser sa personne pour en apprendre plus ? Je m’étais installée sur mon lit pour écouter une musique que je ne connaissais que trop bien, c’était les chants de noël reprise de façon moderne. Noel était une fête que je chérissais beaucoup, je ne savais pas vraiment pourquoi, sans doute pas pour le côté religieux, mais bel et bien pour le fait d’être réunis avec sa famille. Il était vrai qu’enfant je n’avais pas eu à me plaindre de mon père malgré sa folie encore inconnue, mais j’avais été plus heureuse durant mon adolescence quand j’étais arrivée dans cette ville qui était mienne à présent.  Je sentais une langue lécher mon pied ce qui me fit rire avant de me voir râler par la suite. « Lacko tu veux bien arrêter !  »  Ce dernier me grimpa dessus en venant tenter de me léchouiller la figure avant de japper. “ Bin alors qu’est-ce qui t’arrive ?  »  Demandais-je surprise par cette réaction, je n’avais qu’entendu des grincements devant la porte de ma chambre, cela ne pouvait être que Lenny, vu que Thalie n’était pas là. « Lenny ?  » Demandais-je, c’était étrange, mais Lacko ne supportait pas beaucoup Lenny, aucune idée de pourquoi, mais à ce que je pouvais savoir des animaux, ces derniers  savait lire dans l’âme d’une personne ! Peut-être qu’avec le temps je serais aussi bien le faire qu’eux ? Après tout, je ne distinguais plus rien ave mes yeux, ces derniers étaient vide et les souvenirs des traits de visages des personnes qui nourrissait auparavant mes souvenirs commençaient à faiblir, je n’étais plus sûre de mes propres mimiques, de mon visage. J’angoissais parfois avec cette idée d’oublier la vivacité des couleurs nous entourant, mais je ne pouvais rien faire pour mis à part retrouver la vue, mais ce n’était pas au programme du moins pas à ma connaissance. Finalement, remarquant que je n’avais nulle réponse, je me relevais en repoussant un peu Lacko qui s’était tranquillement installé sur mes jambes. Ce dernier me suivi, me précédent,  il ne savait pas où j’allais, mais tant qu’à faire ce n’était pas le plus gênant. Je venais de me frayer un chemin jusqu’à la chambre de mes enfants, ils dormaient paisiblement, je le savais en entendant les petits bruits de respirations et les ronflements de l’un d’eux. Ce petit bruit de fond était charmant à tel point que cela me donnait des frissons tout en laissant des papillons naître dans mon estomac. J’adorais les écouter dormir, parfois on me demandait comment je faisais pour les reconnaitre sans ma vue. Ce n’était pas bien compliqué à mon humble avis, pour moi je caressais leurs petites mains ou encore leur visage, ils avaient une peau complétement différence, l’une plus douce que l’autre ou encore  Madison avait deux petites fossettes tandis que Jersey n’en n’avait qu’une bien prononcé. Je me sentais bien en tant que maman, je n’avais plus peur d’échouer, même si bien des épreuves m’attendaient dans le fond. Je finissais par partir de la pièce où il dormait pour rejoindre le salon, j’entendais une respiration, je souriais en entendant la voix de Lenny me demander si j’allais bien. «  Oui, ça va … dites-moi vous êtes bien passé devant ma chambre quelques minutes auparavant ? Vous ne m’avez pas entendu ?  »  Je ne vérifiais pas par méfiance, mais pour ne pas être sûre que je n’avais pas loupé quelqu’un de malfaisant dans ma maison. Il allait sans doute encore me reprendre sur le fait que je le vouvoyais au lieu de le tutoyer, mais j’avais bien du mal à passer au tu. Je déposais ma main sur le bar qui séparait la cuisine du salon, laissant le bout de mes doigts effleurer  ce dernier pour parvenir au frigo, je faisais quelques fois des erreurs, je venais de déménager dans cette maison depuis trois mois et autant dire qu’il était parfois compliqué de ne pas me tromper en me prenant les pieds quelques parts, mais cela devenait de plus en plus rare, mais quelques fois Lenny ou même Thalie déplaçait des choses me laissant dans le plus grand désarroi … seul Lacko était parfaitement conscient à croire de mes difficultés, car lui-même ou ses jouets étaient toujours dans son coin quand je n’avais pas besoin de lui, justement ce dernier m’avait laissé tranquille sans doute était-il dans son panier ou alors devant la porte des enfants , il aimait parfois monter la garde devant pourtant il était loin d’être un chien de défense, mais bel et bien un chien d’aveugle.


LUCKYRED

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
≈ messages : 30
≈ points : 61
≈ date d'inscription : 03/12/2015
≈ crédit : tearsflight

MessageSujet: Re: L² _ We did not know it would be time to do it   Sam 19 Déc - 15:48


Lenny & Linzy  

We did not know it would be time to do it  
Cela fait quelques temps maintenant que Lenny se trouve ici, à vivre avec la femme dont il attend certaines réponses sans qu’elle ne le sache réellement. Elle était proche de sa sœur, il ne la connaissait pas à cette époque mais aujourd’hui il s’en rend compte. Elles ont dû passer pas mal de temps toutes les deux car elles ont les mêmes mimiques, les mêmes expressions. Ça lui fait bizarre autant que ça ne lui fait peur, faut tout avouer. En tout cas, même s’il est ici depuis un moment maintenant, ce n’est pas pour autant que ses interrogations se sont estompées bien au contraire. Il en a plus de jours en jours. Il est là pour en savoir plus mais au lieu de cela il se pose plus de questions désormais. Sans doute est-ce parce que la jeune femme du nom de Linzy n’est pas du tout le genre de femme qu’il avait imaginé durant tout ce temps. Il voulait en savoir plus puisqu’elle était apparemment au courant de la vraie nature de son paternel, peut-être que dans un sens il avait eu trop d’opinions sur elle, opinions qui se sont avérés faux à son arrivé puisqu’elle est quelqu’un de bien en fin de compte. En tout cas il est là, il bosse pour elle alors que ce n’était pas son projet de base, il vit même sous son toit. Il avait entendu des trucs sur elle après le rapport sur l’affaire du meurtre de sa petite sœur mais il n’imaginerait pas que des années plus tard, en débarquant dans sa vie il la trouverait aveugle et en plus de ça, maman de deux petits suricates. En tout cas après avoir fait des courses de noël avec sa patronne, ils étaient revenus avec pas mal d’achats et alors qu’elle faisait ce qu’elle avait à faire, il partit ranger les quelques affaires ou du moins en tout cas ce qu’il sait où ça se range, le reste il demandera à Linzy lorsqu’elle sera dans les environs. Après tout elle fait ce qu’elle veut, c’est elle la patronne. Il est là pour l’aider dans son quotidien mais c’est plutôt auprès des enfants, elle a l’air de se débrouiller comme une chef avec son handicap. Lenny n’a pas vraiment le souvenir de l’avoir vu se prendre le moindre mur ou meuble mais bon il se doute bien qu’avant son arrivée, elle a dû le faire assez souvent, à croire qu’elle sait où tout se si tu et c’est tant mieux. Mais bon, il vient d’arriver, parfois il laisse trainer des affaires même s’il essaye de faire en sorte que ce ne soit pas le cas. Lui aussi apprend encore et toujours. Peut-être que comme elle, il ne fera pas des erreurs à force. Vaut mieux se dire ça que l’inverse. En tout cas sans trop réfléchir, il se dirigea vers la chambre de la jeune femme. Il n’a jamais vraiment mis un pied la bas enfin si pour l’aider lorsqu’elle l’a appelé mais jamais seul. Seulement, ce n’est pas la première fois où l’idée qu’il y a peut-être des informations sur son père ou encore sur la sœur de Lenny traverse l’esprit de ce dernier. Il n’a jamais osé y aller, entrer comme un voleur mais au final il fallait bien que ça arrive un jour. Ce jour est arrivé. Il aurait mieux fallu qu’il le fasse un jour où il aurait été seul parce que bon le faire alors qu’elle est dans sa chambre, bof quoi. Il aurait pu partir discrètement en se rendant compte de sa présence mais il avait fallu que cet idiot de chien le grille en aboyant. S’éclipsant sans demander son reste, il ne répondit même pas à son questionnement. Il avait eu chaud, pas sure qu’elle apprécie ce geste là mais il va falloir qu’il trouve une parade pour se sortir de là. Il est flic, l’adrénaline ne le fait pas peur d’ordinaire mais là c’est différent. Elle est censée avoir confiance en lui et ce qu’il a fait ce n’est pas vraiment chouette. Mais bon, il n’a pas quitté la Corse pour rien, s’il est là c’est bel et bien parce qu’il y a une raison. Trouvant de quoi s’occuper en essayant de faire comme si de rien n’était dans la cuisine, il décida de préparer deux grands bols de thé pour elle et pour lui alors qu’il l’entendant venir par ici. « Combien de fois j’vais vous dire de me tutoyer ? » Dit-il avec un sourire. C’est vrai, il n’aime pas cela même si lui le fait parce qu’elle est son employeur. C’est aussi une manière pour lui de changer de sujet même si bon, Lenny ne va tout de même pas lui mettre un vent sur sa question, pas comme il a pu le faire quelques temps avant. « Oui c’était moi mais désolée je n’ai pas tendu votre question, je suis aussitôt reparti voir si les jumeaux dormaient ou non ! » Dit-il d’une voix assurée alors qu’au fond de lui il ne l’est pas tant que ça, il ne l’est pas du tout à vrai dire. C’est terriblement mal de mentir, surtout que pour le coup il se sert de sa cécité mais bon, il n’a pas trop le choix. Il ne va tout de même pas lui dire, carte sur table ‘ j’étais dans ta chambre pour fouiller dans tes affaires et trouver des choses sur ma sœur que ton bâtard de père a tué’ Non, c’est plus compliqué cela. Entendant l’eau bouillir, il se dirigea vers la bouilloire pour l’éteindre. « Pourquoi vous avez besoin de quelque chose ? » Continua-t-il dans sa lancée alors qu’il sortait deux bols pour les remplir de ce thé encore brulant. Prenant des précautions, il mit les bols entre Linzy et lui. « J’vous ai préparé du thé, avec ce froid je pense qu’on en a bien besoin. Par contre il est encore brulant, il est juste devant vous ! » Il lui indique om il se trouve mais pour le moment il ne lui sera d’aucune utilité puisqu’elle ne pourra pas le boire à moins qu’elle ait envie de se bruler la langue. « Vous avez prévu quelque chose ce soir ? » Autant tout savoir maintenant, même si c’est un peu à la dernière minute.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
≈ messages : 72
≈ points : 133
≈ date d'inscription : 03/12/2015
≈ crédit : Hepburns
≈ métier : ancienne ambulancière qui change de voie aprés un an de repos forcée pour cause de cécité et de grossesse
≈ côté coeur : Ce dernier bat comme tout coeur et ne vit que pour Madison , Jersey et Thalie.

MessageSujet: Re: L² _ We did not know it would be time to do it   Jeu 7 Jan - 1:36


Lenny & Linzy  

We did not know it would be time to do it  
HSous la douche, je me sentais bien, malgré que parfois j’aie pensé à Lenny pour le fait que ce qui s’était passé juste avant me tracassait. Je voulais savoir les choses et autant dire que ce n’était pas facile vu que je n’avais pas beaucoup discuté avec lui sur son passé. Cependant, je ne pouvais pas m’inquiéter, je savais que Mason avait forcément discuté avec lui avant de me le mettre dans les jambes tout de même ? Je n’en doutais pas, mais j’aurais aimé qu’il m’en apprenne plus sur le jeune homme qui se tenait chez moi surtout auprès de Madison et Jersey. Thalie elle encore savait parler pour me dire si une chose n’allait pas avec lui tout au contraire des jumeaux, malheureusement. Surtout qu’ils ne pouvaient pas parler et que moi mes yeux ne fonctionnant plus, je ne pouvais point aider mes enfants dans le fond et cela me rendait mal, me donnait parfois envie le cafard. Je ne pouvais pas les protéger ou alors me méfier de tout, mais ce n’était sans doute pas possible de vivre de cette façon. Dans la peur, je serais sans doute toujours malheureuse et je désirais toucher le bonheur et l’avoir pour moi. J’avais finalement était dans la chambre des petits pour me rendre compte si tout allait bien, les petits gargouillis qu’ils faisaient quand ils respiraient en dormant ou en rêvant je les connaissais par cœur. Je savais qu’ils allaient bien aucun cauchemar n’était venu chatouiller leur sommeil qui était pour le coup assez calme. Je mordais un peu ma lèvre après avoir frôler du bout des doigts le visage de Madison puis de Jersey, un sourire figé sur mes lèvres, je savais que j’étais plutôt tranquille de savoir que tout allait bien. Lacko était encore avec moi venant me précéder comme toujours pour me dire si je me m’étais moi-même en danger ou non en me prenant une porte ou autre. Je pouvais à présent me détendre. Je ne savais pas trop où était Lenny, mais surement était-il dans sa chambre ? Enfin, ce n’était pas le plus important ma main gauche avait effleuré le bar jusqu’au frigo pour que je puisse y prendre le lait de vache, la chantilly et puis poser le tout juste à côté sur le plan de travail. Je choppais une tasse que j’avais finalement manqué de faire tomber sur le sol quand la voix de Lenny se fit entendre. Il m’avait fait peur, enfin. Je tournais ma tête en sa direction, j’avais commencé à savoir me repérer assez maladroitement, mais surement grâce à la voix, alors je l’écoutais souriant et jouant ma curieuse dans le fond. Je voulais savoir si j’étais folle sans doute ou si un dangereux prédateur autre que lui était dans le coin. Je rigolais un peu à sa réponse, car ce ne fût pas cette dernière qui me fût lancée, mais bel et bien une remarque sur le fait de le vouvoyer ! Chose assez ridicule au vu de ce qu’il venait de dire lui-même. « Vous... Enfin, tu fais la même chose aussi ! » Disais-je fière de moi. Histoire de dire et surtout de prouver que ce n’était pas forcément facile de ne pas le faire quand on avait été élevé dans le fait d’être poli avec tout le monde et de vouvoyer les personnes qu’on pouvait croiser. « Oh d’accord ! Ce n’était pas important, juste savoir si c’était … toi ! » J’avais lutté pour ne pas dire vous. M’enfin, je verser du chocolat dans ma tasse puis le lait en le mettant dans le microonde tout en sortant une cuillère et un sucre tandis que l’engin le chauffant était en train de faire un bruit d’enfer à mon goût, mes oreilles enfin mon ouïe était quelque peu fin à présent et les bruits disgracieux pouvaient être horrible. « Non … ça va je n’avais pas besoin de toi ! » Je lui offrais un petit sourire en me tournant dans sa direction, il s’était rapproché de moi et je compris assez facilement que c’était pour l’eau qu’il avait mis à bouillir. « Non, merci. Moi ce soir ce sera un chocolat chaud viennois, vous voulez... euh tu ne veux pas tester ? » Demandais-je gentiment alors que je sentais Lasko se mettre entre lui et moi jappant un peu. « Hey du calme toi, va te coucher Lasko ! » Lançais-je au chien, alors que je relevais un peu la tête « Il ne t’aime toujours pas étrange, non ? » Peut-être avait-il une explication à cela lui ? Enfin, je sortais ma tasse me brûlant légèrement la main. « Aie. C’est chaud ! » Je laissais la tasse sur le plan de travail chercher une serviette en tissu pour la prendre. « Rien pourquoi ? » Demandais-je en retour à sa question.


LUCKYRED

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
≈ messages : 30
≈ points : 61
≈ date d'inscription : 03/12/2015
≈ crédit : tearsflight

MessageSujet: Re: L² _ We did not know it would be time to do it   Mer 27 Jan - 19:08


Lenny & Linzy  

We did not know it would be time to do it  
Si Lenny veut des réponses aux questions qu’il ne pose pourtant pas ouvertement, ce n’est pas pour autant qu’il veuille le faire en se comportant mal, en faisant du mal à la jeune femme. Elle le touche particulièrement. Sans doute est-ce dû au fait de son handicap et de sa maternité ? Peut-être un petit peu dans un sens mais il sait aussi que c’est son caractère. Sa sœur avait le même, même si elle était tout de même moins mature du fait de son âge lors de son décès. Enfin il ne sait pas vraiment comment se comporter, il est ici dans un seul but, connaitre la vérité et surtout connaitre ce qu’était la vie de sa sœur avant qu’elle ne perde la vie. Pourtant, il est aussi là pour l’aider même si ce n’est que son travail et donc il ne l’avait pas forcément choisi, c’est seulement une opportunité qui s’était offerte à lui et qu’il ne pouvait décidément pas laisser passer. Mais bon, il ne va tout de même pas mal faire son travail surtout que ce dernier n’est pas anodin, il est responsable de deux nourrissons, ce n’est décidément pas rien. Enfin là, il ne sait pas comment se comporter étant donné qu’il a falli se faire prendre. Il pourrait se servir de sa cécité, lui mentir ouvertement et la manipuler mais ce n’est pas ce qu’il désire. Il veut des réponses mais il les veut tout en la respectant. Elle n’est pas son père, même si elle a des réponses à ses questions, elle n’est – il le pense en tout cas – pas responsable de ce qui a pu arriver à sa sœur. Enfin, tout ceci n’est pas forcément facile à vivre, il fait comme il peut mais n’est pas sûr de le faire forcément correctement. Il se retrouve devant elle, ce n’est pas unique, ça arrive très souvent puisqu’ils sont dans la même maison pour un but bien particulier mais il n’est pas forcément à l’aise même s’il semble vouloir montrer le contraire. D’ordinaire il l’est, et ça s’entend forcément mais parfois, ce n’est qu’une carapace qu’il s’est fait tout seul. « Ce n’est pas pareil, je suis votre employé… enfin ton ! » Dit-il avec un ton qui semblait amusé. Oui, ce n’est pas facile, sans doute des deux côtés mais ils y arriveront peut-être un jour. Même si Lenny ne veut pas rester ici toute sa vie, il s’est seulement donné un an. « D’accord, tu peux être rassurée alors, c’était bien moi ! » Bon pas sûr qu’elle le soit longtemps en sachant la raison de la présence dans sa chambre mais Lenny veut rester muet comme une carpe à ce sujet alors elle ne risque pas de savoir la vraie raison. « Pourquoi pas, je dois bien avouer que je n’ai jamais vraiment gouté ! » C’est vrai, il ne connait pas forcément mais bon, il aime bien tenter de nouvelles saveurs surtout qu’on lui a souvent fait les éloges de cette boisson chaude. Ayant un pas de recule à cause de ce fichu chien, il bouillait intérieurement. Qu’est-ce qu’il lui veut lui encore ? « Ouais c’est bizarre, peut-être est-ce qu’il était habitué à ce que je ne sois pas là ! » Il essaye de se convaincre et surtout se rassurer sur cela et non se dire que ce chien lit dans ses pensées. « Les chiens ne m’ont jamais aimé mais lui particulièrement, étrange » Il n’a jamais eu le feeling avec les animaux mais pas au point de rentrer limite en conflit avec eux comme c’est le cas maintenant. « Ça va ? » Demanda-t-il en lui tendant la serviette pour sa main, attendant qu’elle lui réponde avant de répondre à sa propose question. « Pour savoir si vous aviez besoin de moi, ici ou ailleurs ! » Il n’a pas d’horaire fixe à proprement parler donc peut-être qu’elle aura besoin de ses services dans la soirée alors il préfère s’en assurer dès maintenant même s’il n’a rien prévu à côté de cela. « Peut-être une ballade avec les jumeaux, si vous avez besoin de prendre l’air ! » S’il propose cela c’est pour elle, il offre de les accompagner même si dans sa voix on dirait plutôt qu’il essaye de les mettre à la porte alors que ce n’est pas le cas. « Enfin comme tu veux, je ne fais que proposer » Il ne considère pas avoir le moindre mot dans cette histoire, c’est de Linzy dont il s’agit, personne d’autre mais bon, en ce moment il fait un minimum moins frais qu’à l’ordinaire alors autant en profiter avant les grandes fraicheurs. Laissant l’eau qu’il avait fait bouillir de côté, il se prépara donc le fameux chocolat en suivant ce qu’elle avait elle-même fait, attendant que ça se refroidisse pour ne pas se bruler la langue et les pupilles gustatives.  



LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
≈ messages : 72
≈ points : 133
≈ date d'inscription : 03/12/2015
≈ crédit : Hepburns
≈ métier : ancienne ambulancière qui change de voie aprés un an de repos forcée pour cause de cécité et de grossesse
≈ côté coeur : Ce dernier bat comme tout coeur et ne vit que pour Madison , Jersey et Thalie.

MessageSujet: Re: L² _ We did not know it would be time to do it   Mer 17 Fév - 19:49


Lenny & Linzy  

We did not know it would be time to do it  
Je rigolais légèrement haussant malgré moi les épaules et secouant la tête.  «   Ce n’est pas parce que je suis votre patronne, on va dire que je ne vous dois pas le respect en vous vouvoyant ! » Disais-je rigolant un peu à nouveau, car je n’avais pas su le tutoyer. «   C’est compliqué en réalité de tutoyer ! » Disais-je amusée dans le fond, mais il était vrai que j’étais encore un peu stressée par tout ce qui se déroulait dans ma vie, je tentais de m’accrocher et tout pour ne pas perdre pied, mais autant avouer que sans Azélia ou encore Mason c’était compliqué ! Mon cousin me manquait atrocement, j’avais une confiance aveugle, sans vouloir faire des jeux de mots, en lui … mais sa présence était comment dire indispensable dans ma vie ! Comme si je vivais un profond mal être à ne pas l’avoir près de moi.  «   Merci, j’avais peur de devenir tout bonnement folle ! Et autant dire que j’ai horreur de ça … » Je secouais un peu la tête ! Je n’étais pas dingue puis mon chien non plus donc c’était tout aussi bien pour le coup.  «   Mais tu voulais quelques choses ? » Demandais-je ne me préoccupant pas vraiment du fait que je le tutoyais, il ne fallait même pas y penser pour que ça se passe. Il fallait donc laisser faire et non tenter de se forcer à le faire ? Peut-être ! Je préparais mon viennois proposant cette boisson par la même occasion à Lenny.  «   Je te fais ça ! » Disais-je. Je l’’écoutais parler à propos de mon chien,  ce qui je trouvais étrange, car Lowbow était vraiment du style à être protecteur et tout, mais à ne pas se méfier tant des personnes ! «   Oui ça va ! » Disais-je en sentant la serviette toucher ma main. La femme de ménage avait récemment changé et il n’avait jamais aboyé ainsi.  «   Je ne sais pas … car la femme de ménage est arrivée après toi et tout ce passe bien avec lui, ou alors je ne l’ai pas remarqué par ses aboiements ? » Je haussais les épaules finissant par  prendre  sa tasse et lui tendant  en me guidant grâce à sa voix, puis je faisais demi-tour pour prendre la mienne. «   Alors, les chiens ne vous aimes pas ! Une raison particulière ? » Demandais-je en rigolant un peu ! Après tout, y avait forcément une raison à cela dans le fond, non ? Je pinçais un peu ma lèvre  alors que je venais goûter mon chocolat viennois souriant un peu en sentant cette douceur sur mon palais.  «   Non, je n’ai pas besoin de vous si vous avez autre chose à faire n’hésitez pas ! » Disais-je un petit sourire aux lèvres et tout.  «   Puis, la balade avec les jumeaux, je peux la faire seule sans problème si jamais, je l’ai déjà fait ! Il n’y a pas de problème pour ça ! » Disais-je en souriant un peu alors que je posais ma tasse sur la table du salon, me posant sur le canapé  par la même occasion.  «   Je ne sais pas … je pensais que vous aviez autre chose de prévu pour me demander ça ! Lenny vous venez de me perdre je pense ! » Jetais encore revenue au vouvoiement ! C’était vraiment tout pour le coup. Lowbow se m’était à aboyer pour le coup ! «   Que se passe –t-il ? » Demandais-je  ne pouvant pas savoir ce qui causait cela chez le chien ! Lenny faisait quelques choses qui le dérangeaient ? Aucune idée, mais me fallait pourtant le savoir !




LUCKYRED

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
≈ messages : 30
≈ points : 61
≈ date d'inscription : 03/12/2015
≈ crédit : tearsflight

MessageSujet: Re: L² _ We did not know it would be time to do it   Jeu 25 Fév - 17:45


Lenny & Linzy  

We did not know it would be time to do it  
Tous les deux apprennent encore à se connaitre alors c’est normal qu’ils n’arrivent pas à se parler comme s’ils se connaissaient depuis longtemps. Pourtant, Lenny connait plus de choses sur elle qu’elle ne peut le savoir. « Je comprends, c’est compliqué même si toi et moi on vit sous le même toi ! » Enfin c’est plutôt lui qui vit chez elle mais ça ne change rien aux choses. En tout cas il avait dû faire preuve d’effort pour la tutoyer mais bon, c’est donnant donnant s’il veut lui aussi qu’elle le tutoie. Pourtant, ça ne devrait pas le déranger. Avec son boulot habituel, le vouvoiement est de rigueur mais c’est comme si le lieu changeait tout. Ça lui parait tellement différent ici. « Non, tu peux être rassuré, tu n’es pas folle mais je ne cherchais rien, vraiment ! » Il a toujours été nul pour mentir et là ça lui fait défaut maintenant. Mais il n’a pas le choix, il doit faire avec et ne pas montrer à quel point il lui ment. Là ce n’est qu’un petit mensonge de rien du tout alors il faut espérer que ça passe. « Merci c’est gentil ! » Dit-il finalement alors qu’elle lui préparait sa boisson. Il a toujours été polis alors il ne risque pas de ne pas l’être, surtout pas après lui avoir menti. Mais bon, peut-être qu’au lieu de la remercier, il aurait peut-être dû le faire à sa place étant donné qu’elle s’est brulée mais fort heureusement, ça ne semble pas être trop grave. Les aboiements du chien ont de toute manière changé les pensées et plutôt la conversation.  « Ils ont toujours eu un problème avec moi j’ai l’impression ! » Mais bon, ce chien a plus de raisons que les autres de lui en vouloir étant donné que Lenny n’est pas tout à fait honnête alors peut-être que le chien du nom de Lowbow sent des trucs. Mais bon, ça Lenny ne peut en être certain et autant dire qu’il ne va pas en parler à sa patronne puisque c’est d’abord à elle qu’il cache certaines choses. En même temps, il n’est pas là pour quelqu’un d’autre qu’elle, c’est juste trop compliqué cette situation. « Sans doute est-ce que depuis que je me suis fait mordre, je les redoute, ils doivent le sentir ! » C’est sans doute cela oui. Mais bon, à vrai dire c’est bien la première fois qu’il se pose autant de question sur cela. Enfin, ce n’est pas tant important. Il faut juste espérer que Lenny et Lowbow seront vivre ensembles parce que ça ne sera pas évident et non seulement Linzy commencera à se douter de certaines choses mais en plus, ça ne sera pas simple pour son métier qui est de surveiller les enfants et aider Linzy au quotidien si ce foutu clébard est toujours là à faire du bruit. « D’accord, je n’ai rien prévu mais je préférais en être certain ! » Il n’a pas encore réussi à se faire une nouvelle vie ici qu’il ne sait que de courte durée puisqu’il pense repartir en Corse bientôt mais il faudrait peut-être qu’il se décide à faire de nouvelles connaissances. Même si Linzy ne le voit pas, il affirma de la tête lorsqu’elle lui parlait du fait qu’elle pouvait se promener sans lui, mais c’était venu tout seul. « C’est vrai, je suis désolé, ce n’est pas que je m’inquiète pour toi ou quoi, mais j’admire comment vous faite avec votre… cécité ! » Ils n’ont jamais vraiment parlé de cela mais c’est vrai qu’il se pose pas mal de question sur comment elle peut faire pour vivre au quotidien sans voir. Ca ne doit pas être évident et pourtant il trouve qu’elle gère parfaitement la situation. « Non non, c’était juste pour être sûr ! » Faut vraiment qu’il se calme parce que là ça ne va pas du tout dans la mesure ou même le chien voit qu’il est ailleurs, en train de penser au fait qu’il doit fouiller vis-à-vis de sa sœur. « C’est encore Lowbow, qu’est-ce qu’il y a mon grand ? » Demanda-t-il finalement en se baissant vers le chien pour essayer de le calmer sans succès, alors qu’il entendit un pleur, puis un autre « Super, il a réveillé les jumeaux. Vous voulez que je m’en charge ? » Demanda-t-il finalement, dépassé par tout se raffut.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L² _ We did not know it would be time to do it   

Revenir en haut Aller en bas
 

L² _ We did not know it would be time to do it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui est Rene Preval!
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» Ap qui bug
» I think that it's time to say goodbye [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AFTER A COLD COFFEE :: 
 :: historic dowtown :: greenwood place
-